Quel que soit le domaine économique et les produits vendus, les entreprises devront impérativement raisonner « as a service » pour paraphraser le SAAS dont nous sommes coutumiers : transport as a service, banque as a service, restauration as a service, … Tous les domaines semblent pouvoir être proposés en tant que services. Et si ce sont les nouvelles technologies qui permettent cette évolution d’abord culturelle, puis marketing et commerciale, elles s’appuient sur l’échange de données, celles-ci s’apparentant à une nouvelle forme de « carburant » nourrissant les réseaux sociaux, les bases de prospections, les systèmes d’information des entreprises et des administrations publiques, les plates-formes d’échanges entre clients et fournisseurs, entre entreprises et particuliers…

La donnée est ainsi au centre de ces évolutions majeures des fonctionnements économiques, et il appartient aux fournisseurs de solutions informatiques que nous sommes d’en maîtriser les échanges. Ainsi ne suffit-il plus de proposer des systèmes d’informations performants, encore faut-il pouvoir les ouvrir sur d’autres systèmes connexes à l’entreprise, exogènes, hétérogènes, basé sur des technologies diverses et multiples en perpétuelle évolution.

C’est dans cet esprit que MaSolution Dev travaille à l’élaboration de systèmes paramétrables de connexion entre les systèmes informatiques, d’abord onpremise, pour couvrir la part encore très large des ERP de ce type, puis par l’implémentation de solutions hébergées, cloud, permettant de configurer librement et simplement des plates-formes personnalisées tant de consommation que de fourniture de web services, véritables « gares de triage » des API proposées par les solutions SAAS du marché. Relier les systèmes entre eux, quelles qu’en soient la technologie, l’architecture et la localisation.

Ce défi ne va pas sans quelques complexités, car les écueils sont nombreux à la bonne fluidité des données : sécurisation toujours plus grande des systèmes et de leurs points d’entrée, sécurisation des serveurs d’hébergement, règlementation visant à protéger les individus (RGPD) et limiter les usages délictueux (loi anti-fraude), il faut toujours rester en capacité de s’adapter aux évolutions techniques et légales, autre raison de la nécessité de disposer d’outils de configuration des échanges entièrement paramétrables.

Enfin, l’équation technicité / sécurité des connecteurs ETL ne doit pas faire perdre de vue la simplicité ergonomique, de sorte que les solutions soient accessibles non pas seulement à une population de développeurs – denrée rare de nos jours – mais également à une population de consultants, même inexpérimentée, en capacité et désireuse d’être formée à des technologies modernes et évolutives, pour relier des systèmes n’ayant au départ rien à voir, et permettre ainsi d’apporter au client final des services innovants augmentant la fiabilité, la rapidité, l’adaptabilité, la rentabilité des entreprises dans un environnement moderne en perpétuelle effervescence.